dimanche 24 novembre 2013

L'étang de Saint-Louis-de-Gonzague


Étang de Saint-Louis-de-Gonzague - © Alain Bessette

Visité chaque année par des milliers d'oies des neiges en migration ainsi que plusieurs espèces d'oiseaux rares, l'étang de Saint-Louis-de-Gonzague vaut assurément la peine qu'on s'y attarde. La végétation environnante et la proximité du Canal de Beauharnois avec une baie contribuent aussi à attirer une belle diversité d'espèces autour de ce site.

Directions pour s’y rendre (carte Google Maps)


À partir de Châteauguay, prenez d'abord l'autoroute 30 et ensuite l'autoroute 530 jusqu'à la sortie du boulevard Pie XII. Au feu de circulation, tournez à gauche sur le boulevard Pie XII, l'étang de Saint-Louis-de-Gonzague est situé à l'extrémité sud de celui-ci, tout près du pont traversant le canal de Beauharnois. Vous pouvez également y avoir accès par la route 236 à Saint-Louis-de-Gonzague en empruntant l'avenue du Pont.

Après avoir garé votre véhicule dans le stationnement de la Halte des Pêcheurs du Parc régional de Beauharnois-Salaberry, il faut traverser la route. Après quelques pas sur le chemin de terre, une vue partielle de l'étang s'offre à vous, à droite. Ensuite vous arriverez rapidement à une barrière avec une enseigne d'Hydro-Québec indiquant que l'accès à ce chemin est restreint, heureusement les ornithologues y sont bienvenus. Vous pouvez donc contourner la barrière et poursuivre sur le chemin de terre qui longe le canal.

Espèces à voir


Oie de Ross et Oies des Neiges sur l'étang de
Saint-Louis-de-Gonzague - © Lucien Lemay
Le Grand Héron ainsi que plusieurs espèces de canards, sternes, pics, moucherolles, viréos, hirondelles, moqueurs, parulines, bruants feront partie de vos découvertes. Les Canard branchu, Canard chipeau, Canard d'Amérique, Petit Fuligule, Fuligule à collier, Fuligule milouinan, Garrots à œil d'or seront facilement identifiés.

Mais en prenant le temps de bien examiner ces différents rassemblements, vous aurez peut-être la chance de repérer la Bernache nonnette, l'Oie à bec court, l'Oie de Ross, l'Oie rieuse, le Cygne siffleur, le Canard siffleur, le Fuligule à tête rouge ou le Fuligule à dos blanc.

Sur le canal vous pourrez trouver des Macreuses brune, noire et à front blanc, Grèbes esclavon et jougris, Érismature rousse, Harelde kakawi, Bernache cravant et le Faucon pèlerin près du pont. Dans la baie, face au stationnement, ont souvent été observés la Bernache nonnette et la Bernache de Hutchins.

Canal de Beauharnois à proximité de l'étang de Saint-Louis-de-Gonzague - © Alain Bessette

Conseils


D'une vaste étendue, l'étang de Saint-Louis-de-Gonzague est bordé de végétation qui en limite la visibilité. Quelques points d'observation dégagés vous permettront par contre d'y regarder plus attentivement les oiseaux.

Une autre façon de découvrir cet endroit est de parcourir la piste cyclable qui contourne le côté nord de l'étang. Vous verrez alors l'étang dans toute sa profondeur et, chemin faisant, vous remarquerez un deuxième étang de plus faible dimension. Cette promenade est particulièrement intéressante à la belle saison. La piste cyclable étant surélevée, une vue en plongée de l'étang, des arbres et des arbustes environnants vous permet d'y observer à votre aise le va-et-vient des oiseaux nicheurs.

Deuxième étang de Saint-Louis-de-Gonzague - © Alain Bessette

Les environs de l'étang, incluant le canal et la baie à proximité du stationnement, sont des sites qui peuvent offrir également d'autres observations intéressantes.

Au gré des saisons


La visite de l'étang de Saint-Louis-de-Gonzague est certainement plus populaire auprès des ornithologues durant les migrations, notamment aux mois d'octobre et de novembre. Par milliers, Bernaches du Canada et Oies des neiges envahissent alors les lieux progressivement au cours des semaines, accompagnées d'une grande variété de canards, certains par centaines.

Oies des neiges sur l'étang de Saint-Louis-de-Gonzague - © Alain Bessette

En hiver le site est peu intéressant, l'étang étant entièrement gelé, alors que des pêcheurs sont sur la baie glacée presque toute la saison. Il ne reste alors que le canal avec quelques ouvertures dans la glace pour faire des observations. Ceci dit un Grand Héron a toutefois été aperçu sur ce site lors d'un Recensement de Noël...

Bonnes observations et au plaisir de se rencontrer à l'étang de Saint-Louis-de-Gonzague!

Texte original: Monique Groulx
Mise à jour: Alain Bessette (22 juin 2015)

Oies des neiges à l'étang de Saint-Louis-de-Gonzague

1 commentaire:

  1. En plus de milliers d'oies des neiges, on a observé 4 loutres (trop gros pour des rats musqués et pas du tout le museau du castor) qui se régalaient de poissons et qui, vraisemblablement, ont effarouché les oies qui se sont envolées à quelques reprises pour se reposer par la suite. Coucher de soleil magnifique en prime!

    RépondreSupprimer